9 min de lecture

J’ai vu beaucoup de personnes voler avec ce drone sur le forum de WeAreFPV. J’en ai donc pris un et je l’ai quelque peu modifié.

J’ai acheté le Wizard x220 pendant l’anniversaire Banggood à 120€ et j’en ai profité pour prendre quelques bricoles en plus, notamment une runcam swift 2 (cette deuxième version est importante), un XSR (le x220 ARF n’a pas de RX), des tubes d’antennes, des JST et quelques colliers de serrages.

En tout j’en ai eu pour 150€, drone compris.

Présentation du Eachine Wizard x220

Quand on ouvre la boite quelque peu abimée durant le voyage, on y retrouve en premier lieu des hélices de chez Kingkong, des 5040 Tri pales violettes.

Puis la machine bien calée dans de la mousse.

Les moteurs, des 2205 2300kv, sont fournis en jus par des ESC BLHeliS de 20A.

La caméra est, quand à elle, transmise via un VTX 48Ch de 200mW :

Sous le drone, on retrouve des leds placées sous les moteurs, vertes à l’avant et rouge à l’arrière :

Mais dans la boite on ne trouve pas que ça, on trouve aussi des vis, des serres-cables, des pieds en mousse, les écrous pour les helices ainsi que des clés en fibre de carbone pour serrer les dits écrous. D’ailleurs je recommande de pas les utiliser, déjà parce qu’elles sont pas pratique et que en plus elles déchirent les doigts…

Maintenant qu’on a fait le tour du contenu de la boite du Wizard x220, on va s’attaquer au vif du sujet, les modifications apportées ainsi que la préparation du drone au vol.

Modification du Wizard x220

Comme on peut le voir sur la photo du dessus du drone, un câble ressort, c’est le câble de connexion du récepteur. De base le drone est configuré pour fonctionner en PPM mais nous on va modifier ça pour utiliser le SBus du XSR.

Première étape, on ouvre le bouzin !

J’ai enlevé le câble du récepteur de la FC ainsi que celui du VTX pour que ça soit plus pratique. Pour en revenir à la FC, je remarque 3 choses : c’est une SPRacing F3 (une copie), ça veut dire qu’on a 3 Uart mais que le premier est pris par le port USB, pas de soucis, on en a besoin que de deux (un pour le RX et l’autre pour la télémétrie en SmartPort). ça veut aussi dire que l’on a pas besoin d’inverseur (les cartes F3 ont des inverseur à tous les UART) et enfin, et là je m’interroge sur les compétences de design des gars de chez Eachine, pourquoi il n’y as pas de buzzer ni de VBat câblé ?!?

Le Buzzer ça coute pas cher et en combinaison avec le VBat ça permet d’avoir une alerte si la batterie est vide ou si on paume le drone. Je ne comprends pas mais bref on va remédier à ce problème.

Première modification : ajout d’un buzzer. Je vous laisse les photos, c’est tout aussi parlant.

J’ai mis de la colle chaude pour éviter de faire contact et en plus de solidifier les connections. Je fixerai le buzzer plus tard, en attendant, je le laisse pendouiller à l’arrière du chassis.

Deuxième étape : on s’attaque au VBat. Pour cela, j’ai dessoudé le câble d’alimentation du VTX de la PDB. Le Wizard x220 dans sa version RTF (prêt à voler) est fourni avec une batterie 3S et donc les pads d’alimentation 12V de la PDB ne fonctionnent pas, comme j’ai que du 4S, je vais ressouder les fils sur les pads 12V.

On passe maintenant à la caméra, j’ai pas d’image à vous montrer mais le retour vidéo de cette caméra est horrible. J’ai donc mis une Runcam Swift 2, pourquoi la 2 ? Parce qu’elle possède un OSD avec un capteur de tension ! Très pratique !

Je vire l’ancienne caméra, d’ailleurs c’est drôle parce qu’elle est soudé sur les pads VTX.

J’installe la runcam swift 2 dans l’emplacement de la caméra. D’ailleurs, si vous avez des rubber ring ou des O-Rings c’est le moment de les mettre entre la caméra et les plaques. J’en ai plus en stock mais je les rajouterai plus tard.

On branche ensuite le câble sur la caméra ainsi que le câble pour l’OSD qu’on utilisera plus tard.

On passe maintenant au RX ! Je branche le X4R dépiné d’un ancien quad sur le UART3 et la télémétrie sur le UART1. Je ne conseille pas d’ailleurs de le faire sur le 1 mais plutot sur le 2 sauf que j’ai pas de connecteur pour le moment. J’ai d’ailleurs changé les antennes et j’ai mis de la colle pour éviter qu’elles ne bougent.

Je me suis trompé sur le fil blanc, il faut le relier à l’UART 2 et pas au 1 (on ne peut pas activer le MSP et le SmartPort sur le même UART)

Il faut connecter le TX et le RX pour que ça marche. Et n’ayant pas de connecteur, j’ai soudé sur l’arrière du connecteur.

Je le fixe avec du double face sur la fc et je fais passer les antennes à l’arrière du quad. Je les fixerai plus tard.

En récupérant un fil d’un ancien connecteur, je peux utiliser le canal audio du VTX. Il suffit de soulever le petit morceau de plastique et insérer le nouveau fil. Je relie ensuite le fil blanc de la caméra.

On rentre tout à l’intérieur et pendant que l’imprimante 3D (Oui j’ai lancé une impression 3D au début de l’article, je vous montre ce que c’est plus bas) tourne, on remonte tout en prenant soin de ne pas oublier de mettre un deuxième strap pour la batterie.

Je fixe le buzzer à l’arrière. Et comme vous pouvez le remarquer, j’ai changé les entretoises (standoff) par des violettes de mon ancien quad.

Ensuite, un petit truc que je fais tout le temps sur mes ESC :  je les softmount. Pas pour amortir les vibrations mais pour les protéger des chocs. Je prends mon double face et j’en mets sous les ESC en poussant les fils des LEDs moteurs.

En parlant des LEDs sous les moteurs, je vous conseille de mettre du liquid tape (du scotch d’électricien liquide) sur les connexions. Si vous vous posez dans un endroit humide ça évitera les court-circuits 😉

Pendant que ça sèche, je vous recommande de mettre du frein filet (force moyenne, le bleu) sur les vis des moteurs. J’ai pu tester sans, 2 vis en moins en 30 sec de vol… Je comprend mieux pourquoi Eachine nous en donne d’avance…

Une petite goutte suffit.

Mon impression aura mis 2h mais c’est fait ! Des protections d’ESC custom ! Mais je les faites avec les pieds, elles sont trop hautes ! Je vous donnerai la version corrigée à la fin de l’article.

Je les mets sur les ESC et au final, ça me sert de train d’atterrissage (Oui je me rattrape comme je peux).

Je mets ensuite du Velcro Dual Lock (lien en bas de l’article) à l’emplacement de la batterie. Si vous savez pas ce qu’est le dual lock, c’est un Velcro 2.0 il est accrochant et accrocheur à la fois donc pas de coté et donc on met la même chose sur la batterie et plus de soucis, on ne peut pas se tromper. Et en bonus il ne s’abîme pas. Il est juste un peu cher, 30€ le mètre ! Mais croyez moi, ça en vaut la peine.

On passe maintenant à la fixation des antennes du RX.

J’utilise des tubes de voiture radiocommandé. Je perce un trou pour l’antenne verticale et j’utilise des serre-câbles ainsi que d’un peu de colle chaude.

On va pouvoir régler le drone ! Mais avant ça, on met l’antenne sur le VTX. Pour l’instant je suis dans l’attente de mes pagodas mais ça va venir. Donc faute de mieux on va prendre celle fournie. Et apres on branche.

Prêtez pas attention aux antennes, je ne les avais pas encore fixées.

Maintenant que le drone est allumé, on va pouvoir régler la caméra et son OSD.

Pour ça, récupérez la petite rallonge blanche et bleue et branchez le petit joystick fourni. Munissez-vous de vos lunettes ou de votre écran (je trouve l’écran plus pratique dans ce cas) et appuyez sur entrer pour accéder à l’osd de réglage de la caméra. Il faut savoir qu’il y a deux OSD, celui de réglage de la caméra et l’autre. Sur le premier, j’ai mis mon nom et la sharpness (finesse) à fond. Pour accéder au deuxième, il faut maintenir le stick vers le haut, et après vous pourrez naviguer. Si vous voulez bouger la tension, maintenez le stick vers la gauche, pour le temps c’est vers la droite.

Et voila notre quad tout monté ! J’ai également imprimé un support pour ma GoPro.

Un petit passage sur la balance juste pour avoir une idée grossière du poids.

On dépasse les 400Gr ! C’est un beau bébé madame félicitation ! Ça fait un quad un peu lourd mais pas trop mal pour les débutants ! Il faut encore passer par la phase réglages et PID Tuning (désolé pour les gros mots) et on pourra voler !

Mais ça sera pour un futur article !

Liens pieces imprimées <- pas encore dispo, il faut que je les retravaille

Sur Amazon le Dual Lock de chez 3M à 45€ les 2,5m (vous en avez pour un bon moment)

En attendant, si vous avez aimé celui-ci, n’hésitez pas à le partager. Et si vous avez des questions, je reste dispo sur les réseaux sociaux pour y répondre sans le moindre soucis !