7 min de lecture

Un drone seul c’est bien beau mais s’il n’a pas de batterie, il ne vole pas. On va voir ensemble comment choisir ses batteries et comment s’en occuper.

Il existe plein de types de batteries et surtout plein de chiffres à connaitre.

Le type de batterie :

Premièrement, le type de batterie. Je vais vous parler uniquement des LiPo ou Lithium Polymère. Tout simplement parce que ce sont les seules qui sont utilisées dans le monde du drone. Sachez qu’il existe des LiPo Haute Tension (Li-HV) mais elles sont trop chères pour un faible intérêt.

Le nombre de cellules (S) :

Deuxièmement, le nombre de cellules en S, 1S, 2S, 3S, 4S et ça peut monter encore en fonction du type. Ce nombre donne du coup la tension de la batterie car chaque élément de la batterie, chaque cellule a une tension variant de 3,1V (complètement vide) à 4,2V (pleine). Une fois mise en séries, elles s’additionnent. Plus la tension et donc le nombre de cellules est grand, plus les moteurs tournent vite et donc le drone réagit vite.

Quand j’ai débuté, j’ai pris un drone compatible 3S et 4S (en fonction des moteurs et des ESC la compatibilité change). J’ai d’abord volé en 3S puis je suis passé à 4S, c’est le jour et la nuit. Même si vous vouliez y aller doucement au début et voler en 3S, je vous recommande de passer directement sur du 4S, surtout si votre budget est serré. En effet, avec une petite astuce, vous pouvez « brider » votre radio et vos contrôles afin d’imiter le vol en 3S (article à venir), ce qui vous économise vos batteries « d’apprentissage ».

La capacité (mAh) :

Ensuite viens la capacité de la batterie, en mAh ou Ah (milli-ampère heures, ampère heures). Plus la capacité est grande plus vous pouvez voler longtemps SAUF que le poids augmente aussi. Je vous conseille plutôt de prendre 2 batterie de 1000mAh, quitte à en changer pendant la session de vol, plutôt que une seule de 2000mAh. Les caractéristiques de vol seront bien meilleures.

Le taux de décharge (C) :

Enfin, le taux de décharge en C. Oui le taux de décharge, mais à quoi ça sert de vouloir décharger sa batterie vous allez me dire. Et bien c’est tout simple, quand on consomme de la batterie, on la décharge et donc plus le taux est élevé (plus C est grand) plus vous pouvez consommer du courant sans que la batterie ne souffre. Si vous voulez connaitre le nombre d’ampères que votre batterie peut envoyer, la formule est la suivante : C Rate * Capacité en Ah = Ampère. Par exemple, si j’ai une batterie de 1200mAh de 25C alors elle peut THÉORIQUEMENT sortir 1,2*25 = 30 A. Ça peut faire beaucoup pour certains (une prise de courant domestique c’est 35A max) mais pensez que 30A pour un moteur c’est dans la moyenne haute et sur un drone il y en à 4 ! Donc 25C c’est pas beaucoup. visez au moins 60C.

Les Connecteurs (XT60 – XT30 – XT90 – JST) :

Sur une batterie de drone, il y a deux connecteurs : le connecteur ou prise de décharge et le connecteur d’équilibrage.

Le connecteur de décharge, comme son nom l’indique, permet la décharge de la batterie. Sous entendu, c’est par là que sort toute la puissance et le courant. Il peut avoir plusieurs tailles selon les batteries et le drone sur lequel la batterie sera connectée. C’est également par là que la batterie est chargée. En terme de taille, on retrouve du XT60 pour les plus communs mais aussi du XT30 pour les petits drones ou du XT90 pour les très gros. Il arrive parfois que l’on utilise du JST sur les 1S ou 2S au lieu du XT30.

Le connecteur d’équilibrage n’est utilisé et doit être utilisé que lors de la charge de la batterie. Ce connecteur (présent uniquement sur des batterie >1S) permet de contrôler la tension de chaque cellule. Certaines batteries ont un câble d’équilibrage détachable, pratique pour pas l’abîmer en vol et gagner quelques grammes.

Choisir sa batterie :

Maintenant qu’on sait à quoi correspondent les chiffres et les caractéristiques des batteries, il nous faut en choisir une.

Pour la choisir il faut surtout regarder au niveau de votre drone. Pour la plupart des racers de 180 à 250, on prend souvent du 4S 1300 à 1500 voire 1800mAh avec un taux de décharge le plus élevé possible.

Charger une batterie :

Avant de brancher votre batterie sur le chargeur, vérifiez bien quelle est en bon état. C’est à dire pas gonflée en raison d’une trop forte décharge ou bien d’un coup qu’elle aurait reçu. Si elle est encore chaude, attendez un peu qu’elle refroidisse.

Une fois prêt, vous pouvez brancher la batterie en prenant soin que le chargeur soit allumé et en branchant le connecteur de décharge en premier puis le connecteur d’équilibrage.

Réglez votre chargeur sur du LiPo (4,20V) avec un taux de charge de 1 ou 2 C maximum. Pour le calculer c’est très simple : si votre batterie fait 1500mAh, vous divisez par 1000 pour avoir la capacité en Ah et ça vous donne le taux de 1C, soit 1,5A. 1300mAh ? = 1.3A et donc pour charger à 2C on multiplie par 2. Faites attention quand vous chargez à plus de 1C, certaines batteries n’apprécient pas !! Et c’est le risque d’explosion !!!!

Restez toujours à proximité de vos batteries quand elles chargent avec un sceau de sable (l’eau ne sert à rien).

Le cas particulier du chargement en parallèle :

Quand on a beaucoup de batteries ça peut être très long de tout charger. C’est pour ça que certains ont inventé la paraboard ou carte de charge parallèle. En gros, au lieu de charger plein de petites batteries, on en charge une grosse.

Attention on va charger plusieurs batteries et c’est très dangereux !! Faites extrêmement attention et soyez très prudent !!

Pour cela vous devez faire en sorte que vos batteries soient toutes les mêmes, seule la capacité peut légèrement varier. La tension des cellules doit être la même pour toutes à 0.1V près.

Branchez les batteries une à une en prenant soin de brancher la prise de décharge en premier.

Ensuite il nous faut calculer le taux de charge. Comme dit précédemment, il faut considérer toutes ces batteries comme une seule grosse dont la capacité est égale à toutes les capacités additionnées. Si j’ai 3 de 1500mAh et 2 de 1300mAh, je me retrouve avec une « batterie » de 7100mAh. Si je veux la charger à 1C, il faut que mon chargeur puisse débiter 7,1A !! Faites attention parce que tous les chargeurs n’en sont pas capables !

Transporter une batterie :

Pour transporter une batterie je vous recommande d’acheter des sacs à LiPo antifeu. avec maximum 2 batteries par sac, histoire de pas perdre toutes ses LiPo si une parvenait à prendre feu.

Stocker une batterie :

Garder longtemps une batterie chargée ou déchargée n’est pas bon pour sa durée de vie et ses performances. Certains chargeurs proposent un mode stockage qui permet de mettre la tension de chaque cellule à 3.80V.

Que faire d’une batterie usée ou abîmée :

Si votre batterie est trop vielle ou gonflée, il faut la neutraliser avant de la mettre dans le bac de recyclage des piles.

Personnellement, si elle est juste vielle et pas gonflée, je la décharge au maximum avec un outil adapté.

Mais dans tous les cas, je lui fais prendre un bain :

  • Je fais chauffer de l’eau et je mets du sel, beaucoup de sel (le fait de faire chauffer de l’eau permet de pouvoir ajouter et diluer plus de sel que dans l’eau froide)
  • Je mets l’eau dans un récipient qui ne craint pas et qui sert que à ça (j’ai une vielle casserole sans manche)
  • J’attend qu’elle refroidisse
  • Puis je plonge entièrement la batterie dedans, les fils avec !
  • Des bulles et des substances font s’en échapper (c’est mieux de faire ça dans un endroit aéré)
  • Au bout d’une à deux semaines, la batterie peut être retirée de l’eau (mettez des gants)
  • Direction le centre de recyclage !

 

C’est tout pour cet article, si vous pensez que j’ai oublié des choses ou que je me suis trompé, n’hésitez pas à me le faire savoir. Dans tous les cas, partagez cet article s’il vous a plu !