5 min de lecture

Un petit article sur le RAMDisk, une technologie que je trouve super pratique et que j’utilise tous les jours.

Qu’est-ce qu’un RAMDisk?

Un RAMDisk, comme son nom l’indique, est un disque de RAM. A la manière de votre SSD ou de votre disque dur, il permet de stocker des données mais cette fois-ci dans une mémoire volatile, la RAM.

Avant on pouvait avoir un RAMDisk physique et différent de la mémoire principale de notre ordinateur mais ça n’a pas bien accroché commercialement parlant.

Voila un exemple de RAMDisk produit par Gigabyte :

ramdisk-gigabyte

On y remarque assez bien les slots de RAM. Sur le coté droit, la boite noire est une batterie, elle permet de garder en mémoire les données une fois l’ordinateur éteint.

Si vous voulez connaitre toutes les caractéristiques de l’engin, regardez par ici.

Revenons-en à notre RAMDisk actuel, grâce à un logiciel, on va utiliser une partie de notre RAM pour créer un disque virtuel que Windows verra comme un disque physique.

L’avantage par rapport à un disque physique comme un SSD ou un Disque dur classique, ce sont les temps d’accès et les vitesses de lecture et d’écriture.

A l’aide de CrystalDiskMark, un benchmark pour mesurer les accès disques, j’ai réalisé deux tests pour comparer les vitesses d’écriture et de lecture de mon RAMDisk et de mon disque dur classique.

Le RAMDisk

Le Disque Dur

Comme vous pouvez le constater, le RAMDisk explose le disque dur.

Attention, tout ce qui est sur notre RAMDisk est perdu lorsque l’ordinateur est éteint !

Et oui, comme nous n’avons pas de batterie contrairement à un RAMDisk physique, quand il n’y a plus d’alimentation les données mise en RAM disparaissent.

Pourquoi c’est utile alors, si quand on éteint tout disparaît ?

C’est super pratique pour l’utiliser en temps que stockage du cache et de données temporaire. Je l’utilise pour stocker le cache de Firefox, mes petits téléchargements quotidien, ou mes GCodes que je génère pour ensuite les mettre sur Octoprint. Cela m’évite de devoir nettoyer mon dossier téléchargement et ça empêche de fragmenter le disque, ainsi que d’éviter les écritures sur un SSD.

Apres un reboot, je retrouve un RAMDisk vide, prêt à travailler.

Super ! Comment on fait pour créer un RAMDisk maintenant ?

Avant de se lancer, je vous préviens que je ne suis pas responsable d’une éventuelle perte de données !

Bon, vous voilà prévenu, on peut commencer mais on va vérifier que vous avez assez de RAM pour en emprunter un peu. Si vous avez 6Go ou moins je ne vous recommande pas cette manip. Sinon vous pouvez vous lancer !

Pour cela, il vous faut récupérer le logiciel ImDisk, disponible sur le site (très moche) de ltr-data en passant par ce lien.

On clique sur « Download ImDisk install package, current stable version 2.0.9 built 26 August 2016 » et on récupère le fichier. On installe tout ! Je vous laisse faire, vous êtes grand.

On se rend ensuite sur le panneau de configuration de Windows et on voit apparaître un nouveau raccourcis, celui de ImDisk.

Lancez le (pas par la fenêtre). Vous devriez avoir cette fenêtre qui apparaît :

ramdisk-bench-imdisk

Interface de ImDisk

On clique sur « Mount new… » et on remplit les champs comme je l’ai fait :

 

ramdisk-imdisk-new

Dans « Drive letter », vous pouvez mettre la lettre de votre choix. J’ai mis Z mais vous pouvez mettre ce que vous voulez du moment que vous ne l’utilisez pas déjà. On sélectionne bien « Create virtual disk in virtual memory ». Pour la capacité j’ai mis 512MB mais vous pouvez mettre ce que vous voulez même si plus de 1Go me paraît inutile.

On clique sur OK et notre RAMDisk apparaît dans la liste mais pas la liste des disques de Windows. C’est parce qu’il n’a pas été initialisé ! On sélectionne notre RAMDisk dans la liste et on clique sur « Format.. ». Il suffit de laisser les paramètres par défaut et de cliquer sur « démarrer ».

Et voilà ! On a maintenant un RAMDisk fonctionnel ! Le truc c’est que maintenant il faut le remettre à chaque démarrage mais pas de panique, j’ai un petit script qui va faire tout ça pour vous !

Le script de création du RAMDisk :

Voila le script que j’ai créé à la racine de mon SSD (qui est mon premier disque à démarrer) et que j’ai appelé « ramdisk.bat »:

imdisk -a -s 512M -m X: -p "/fs:ntfs /q /y"
exit

Maintenant que votre script est créé, on va faire un tour au niveau des tâches à lancer au démarrage du système.

Pour ouvrir le planificateur de taches, utilisez le raccourci Windows + R et tapez « Taskschd.msc » pour tapez sur Entrée.

On ajoute une tâche (elle était facile celle-là) et on remplit les champs comme il suit :

On va ensuite dans l’onglet « Déclencheurs » et on en ajoute un. Mettez la même chose que sur ma capture d’écran. J’ai ajouté du délai pour lancer la tâche parce que des fois Windows ne me la lance pas. Comme vous pouvez le remarquer, dans le menu déroulant, il n’y a pas 10 Secondes. Sélectionnez 30 et éditez à la main !

On se rend ensuite dans l’onglet « Action » et on ajoute une action :

Enfin dans les onglets suivant, on décoche tout.

On valide et c’est terminé ! Au reboot vous vous trouverez avec un RAMDisk tout beau, tout propre !

 

J’espère que vous avez appréciez ce tutoriel et si c’est le cas n’hésitez pas à le partager autour de vous ! Si vous avez des questions, il y a un espace commentaire juste en dessous 🙂